Soupe de maïs et gnocchis à la farine de pois-chiche

2 portions – 1h de préparation

Pour les gnocchis de pois-chiches :

  • 400g de pommes de terre (poids cru, avec la peau)
  • 65g de farine de pois-chiches et 65g de farine de manioc (ou autre farine au choix, avec ou sans gluten, mais je recommande la farine de manioc pour son goût et sa texture très moelleuse. On peut aussi utiliser uniquement de la farine de pois-chiches, ce sera un peu plus sec, le goût sera plus fort, mais plus nourrissant)
  • une pincée de sel

Faire cuire les pommes de terre pelées à l’étouffée ou à la vapeur.

Quand elles sont bien cuites, les réduire en purée à l’aide d’une fourchette (attention à ce qu’il ne reste aucun morceau) puis ajouter la farine et le sel et bien mélanger, d’abord à la spatule puis à la main.

Une fois que la pâte est bien homogène (elle ne doit pas être trop collante : si elle accroche aux doigts, rajouter un peu de farine), fariner un plan de travail et diviser la pâte en trois. Rouler chaque morceau en tube d’environ 2cm de diamètre et aplatir légèrement, puis découper des morceaux de la taille de la largeur des gnocchis. On peut leur laisser cette forme-là, ou les écraser légèrement à la fourchette pour leur donner une forme plus traditionnelle.

Pour la cuisson, faire bouillir un grand volume d’eau avec du sel (pour aider la cuisson des gnocchis, rajouter une demi c. à café de bicarbonate de soude), y plonger les gnocchis en trois fois afin qu’ils aient suffisamment de place pour ne pas coller entre eux. Laisser cuire jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface (quelques minutes à peine), puis les retirer de l’eau et les placer dans un égouttoir.

Pour la soupe :

  • 200g de maïs cuit (ou un légume crémeux au choix : courges, légumes racines, patate douce…)
  • 200g de lait végétal
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • persil

Faire cuire du maïs (ou utiliser une conserve) – ou les autres légumes choisis – pour en avoir 200g cuits.

Le mixer avec le lait végétal.

Faire chauffer de l’huile dans une casserole, y faire revenir l’oignon et l’ail finement hachés, puis ajouter les gnocchis pour les faire griller. Une fois qu’ils sont bien dorés, verser la soupe dans la casserole pour la réchauffer.

Assaisonner et décorer de quelques feuilles de persil si on le souhaite, rajouter quelques gouttes de tamari.

T6HxIIK.jpeg
Soupe de potiron au persil

Une réflexion au sujet de « Soupe de maïs et gnocchis à la farine de pois-chiche »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.